Bonjour,

Nous voilà déjà en 2017 après une année 2016 pas constructive et difficile ; Donc , après quelques incertitudes et attentes, je suis toujours au Cambodge et vais y rester encore un "certain temps".

 

J'ai  réfléchi aux améliorations à apporter et à la qualité de fabrication. Le climat est destructeur, notamment avec le soleil sur les bâches et plastiques. L'idée est de faire de la qualité durable : un exemple ; la lampe solaire de fabrication Germano khmer ne tient pas. Détruite par le soleil au niveau du cable et du fond blanc.

Bâches en 3 parties avec faitière pour éviter la poche d'eau lorsqu'il pleut, faciles à mettre en oeuvre .

Eclairage aux normes internationales avec du bon matériel, leds dernière génération.

Roue de secours et krick faciles à utiliser avec la civière en charge.

Suspensions à changer, les lames de ressort, bon marché, deviennent un trempoline sur piste.

Peinture 2 couches de qualité.

Pour le côté financier, l'euro a continué sa chute ; 1 euro = 1 dollar,  à peine !!!

Les prix ont augmentés comme prévu... Il n'est plus envisageable de louer un local à Phnom Penh pour bricoler et stocker.

 

Nous allons donc patienter encore un peu, afin de réunir le budget total et quitter la capitale avec 100% du matériel et outils nécessaires. Impossible d'être plus prèci à ce jour.

 

Je tiens à remercier un ancien client devenu ami qui a toujours cru à mes idées et pourrait donner un coup de pouce à cette idée dans l'avenir.